Atelier « Chant populaire et rythmes turcs »

C'était le
Samedi 14 Mars 2015
13h00

Animé par Gülay Hacer Toruk

De 13h00 à 16h00
A la salle des loisirs du Thoureil
Public : tous niveaux (maximum 15 participants)

Tarif : 35€

CONTACT POUR RÉSERVATION, Jessica Daniel, 06 95 76 41 28

Gül Hacer Toruk est chanteuse, auteur compositeur « brûleuse de chansons » et pédagogue.
Pour elle, la transmission est le cœur de la musique traditionnelle et elle enseigne avec autant de passion qu’elle chante.
Au fil des rencontres et projets, elle interprète les chants turcs dans toute leur diversité et leur richesse mais également le patrimoine entrelacé des civilisations « sœurs » (chants séfarades, poèmes arméniens, liturgie byzantine…).
Les compositions savantes de la cour ottomane croisent dans sa voix les chants sacrés des religions de la Méditerranée ; la poésie des bardes aşık d'Anatolie, celles de compositeurs contemporains.
Née à Istanbul, elle est comme cette ville, le regard, le cœur tournés vers l'orient et l'occident tout à la fois.
Elle se produit notamment au sein du trio de polyphonies vocales Tzane (CD Gaïtani- Naïve 2010), avec la danseuse-chorégraphe Paola Ruggeri, l’ensemble renaissance Doulce Mémoire ou encore avec le musicien Titi Robin.

DE LA TRADITION A LA TRANSMISSION
Cet atelier s’adresse à toute personne désireuse de découvrir les chants populaires turcs issus de la tradition orale, des chants populaires anonymes qui content et accompagnent la vie (berceuses, chants de travail, danses, cantiques, lamentations), aux poèmes chantés des aşık d'Anatolie, ces bardes « amoureux » à la fois poètes, chanteurs et musiciens qui ont pendant des siècles arpenté l’Anatolie et envouté le peuple de leur voix, de leur saz (luth à long manche) et de leur âme.
C’est cette musique profonde de la terre, ces chants populaires « brûlés » (improvisés sous le coup d’une émotion) par le peuple et transmis de voix en voix à travers les siècles que Gülay Hacer Toruk propose de transmettre dans cet atelier.
Fidèle à son mode de transmission ancestral qui est l’oralité, l’apprentissage de ces chants populaires se fera principalement à travers la mémoire orale.

Atelier « Chant populaire et rythmes turcs »